Starch Europe annonce la campagne de son 60ème anniversaire avec le lancement du nouveau site web StarchinFood.eu

Bruxelles, Belgique, le 20 mai 2019 – 2019 marque le 60ème anniversaire de Starch Europe, l’association commerciale pour la représentation de l’industrie européenne de l’amidon.

Pour le célébrer, Starch Europe et ses membres organiseront une série d’actions tout au long de l’année puisque l’industrie européenne de l’amidon fêtera son histoire longue et fière et se réjouit d’un avenir prometteur.

Lors de l’annonce aujourd’hui de la plateforme d’information en ligne récemment redéveloppée StarchinFood.eu et qui constitue la première étape pour les festivités d’anniversaire, Jamie Fortescue, directeur général de Starch Europe, a déclaré :

« Les ingrédients à base de plantes produits par l’industrie européenne de l’amidon, se présentent dans de nombreuses variantes avec différentes fonctions et utilisations. Grâce à leur utilisation polyvalente, ces ingrédients trouvent leur place dans de nombreuses combinaisons afin de permettre aux les producteurs alimentaires d’offrir les aliments quotidiens que les consommateurs apprécient. Réciproquement, cela a donné lieu à une demande croissante d’informations fiables concernant nos ingrédients. »

« L’amidon dans l’alimentation offre désormais une réelle plateforme numérique pour tous les acteurs, y compris les consommateurs intéressés par l’alimentation, cette plateforme comporte des informations opportunes, factuelles, ainsi que des questions et réponses, et couvre ainsi différents niveaux d’intérêt. Des informations approfondies sur les ingrédients à base d’amidon, des coins sur la science et les médias pour les personnes qui souhaitent en savoir plus, et un nouveau look y sont réunis pour créer une source fiable d’informations scientifiques solides », a-t-il déclaré.

Tout au long de l’année 2019, Starch Europe organisera de multiples activités, y compris une campagne d’événements qui sera lancée lors de la conférence annuelle de l’association, le 15 octobre, et à l’occasion desquels les membres accueilleront des événements dans toute l’Europe afin de partager des histoires sur l’amidon dans l’alimentation.

C&D est nommé pionnier officiel de KlimaExpo.NRW

L’initiative KlimaExpo.NRW dynamise la protection de l’environnement.

La mise en œuvre de la transition énergétique ainsi que l’atteinte des objectifs en matière de protection du climat font partie des défis majeurs de la classe politique, de l’économie, de la science et de la société civile. Précurseur dans le domaine de la protection du climat, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie est le premier Land à s’être doté d’objectifs fermes dans ce domaine, et ce, depuis 2013.

KlimaExpo.NRW, qui est une initiative du gouvernement du Land, présente au grand public le potentiel technologique et économique de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Ce programme réunit des esprits brillants issus du monde des affaires, de la science et de la société et coopère non seulement avec des agences régionales du développement, mais également avec des partenaires spécialisés, des groupements et des organisations sectorielles.

Au moyen de plus de 1 000 projets, acteurs et actions, un processus est déclenché au niveau national, dont les buts sont de mettre en évidence la protection du climat en tant que moteur du progrès et d’encourager les gens à y participer.

Grâce à leurs succès passés et présents et aux objectifs supplémentaires définis en matière de durabilité et de protection du climat, Crespel & Deiters ont été désignés pionniers officiels de KlimaExpo.NRW.

De fait, le respect de l’environnement et la durabilité font partie des objectifs fondamentaux de l’entreprise depuis le début de notre activité commerciale. Jour après jour, nous nous employons à identifier les économies potentielles et à les utiliser de façon cohérente afin d’assurer une gestion durable et de protéger l’environnement pour les générations à venir.

Dans le cadre de l’initiative KlimaExpo.NRW, nous nous sommes d’ailleurs engagés à poursuivre notre action en vue d’améliorer notre empreinte carbone en la réduisant, tout en respectant notre plan d’augmentation de la production.

Pour en savoir plus sur l’engagement de Crespel & Deiters en matière de production durable et sur les objectifs que l’entreprise souhaite atteindre jusqu’à 2020 dans le cadre de l’initiative KlimaExpo.NRW, suivez le lien : http://leistungsschau.klimaexpo.nrw/unternehmen-schrittmacher/C_D.html

Loryma se repositionne.

Cela fait déjà plus de 40 ans que Loryma est le partenaire de l’industrie des produits alimentaires. Au départ, l’entreprise était spécialisée dans la fabrication de stabilisateurs et émulgateurs pour les sauces, mayonnaises et dressings destinés à l’industrie des produits d’épicerie fine. Un autre domaine d’activités, certes, mais quand même avec des points communs. 2001, l’année où Crespel & Deiters a transféré son domaine de l’alimentaire et repris Loryma, a aussi marqué le début du processus de transformation de Loryma en une entreprise du groupe Crespel & Deiters.

Des solutions futuristes pour l’industrie des produits alimentaires

Aujourd’hui, Loryma est le spécialiste des protéines de blé, des amidons de blé et des mélanges fonctionnels à base de matières premières provenant du blé.

En faisant partie du groupe Crespel & Deiters, nous profitons de 160 années d’expérience dans l’utilisation de ce produit naturel qu’est le blé; des connaissances dont bénéficient quotidiennement notre travail et le conseil offert à nos clients producteurs de produits alimentaires. Les standards de qualité élevés inhérents au groupe nous permettent d’assurer une qualité élevée des matières premières dans la chaîne de production et de livraison.

Optimisation des produits alimentaires fabriqués à l’échelle industrielle

En qualité de fournisseur de l’industrie des produits alimentaires, nous optimisons les produits alimentaires industriels du point de vue qualité, goût, aspect et rentabilité car nous connaissons la fonction et l’effet des produits à base de blé dans le processus de fabrication des clients et dans le produit alimentaire fini concerné. Par ailleurs, nous jouons le rôle de pionnier en matière de produits alimentaires innovants.

Nouvelle présentation

Afin de rendre apparente la nouvelle focalisation des forces sur le marché pour nos clients, nous avons préparé une nouvelle présentation qui se concentre sur notre expérience dans le domaine des matières premières à base de blé et de leurs multiples possibilités.

Appelez-nous ou envoyez-nous un e-mail! C’est avec plaisir que nous vous conseillerons sur les multiples possibilités du portefeuille de produits Loryma.

Contact: info@loryma.de

T +49 6251 1799-0

Présentation impressionnante de la nouvelle installation d’entrepôt à farine et de séparation (installation MT)

Quel jalon !

La nouvelle installation d’entrepôt à farine et de séparation est certes un jalon dans l’histoire de l’entreprise qui compte 160 ans mais représente aussi un engagement envers le site national. Cette nouvelle construction a recueilli beaucoup d’éloges à l’occasion de sa présentation officielle qui a eu lieu le 21 juin 2018.

La nouvelle installation d’entrepôt à farine et de séparation chez Crespel & Deiters est un jalon dans l’histoire de l’entreprise.
Crespel & Deiters : Installation MT officiellement présentée.

En contemplant l’installation MT, Gustav Deiters, associé-gérant de C&D, a ajouté que les fondateurs de l’entreprise en 1858 n’auraient certainement pas pensé que « leurs premières pierres posées auraient ainsi évolué ». C&D est aujourd’hui représentée dans de nombreux pays et presque sur tous les continents. Mais le « pivot central » du groupe a toujours été et est encore l’usine de production d’amidon de blé implantée sur la Groner Allee. Il s’est passé beaucoup de choses au fil du temps. Au bout de 130 ans, l’entreprise a en effet dû maîtriser avec succès une crise structurelle. Avec une nouvelle orientation stratégique, l’évolution a été constante à compter de 1990. Ce développement s’applique également au nombre d’employés. À son seul site d’Ibbenbüren, C&D employait 237 personnes en 2017 alors que le groupe totalise presque 300 membres du personnel. La « tendance est à la hausse », confirme Gustav Deiters.

Gustav Deiters, associé-gérant de Crespel & Deiters.

La nouvelle installation MT permet d’étendre la capacité, ce qui était indispensable, mais aussi de dissocier l’ensemble du processus de fabrication. Cet investissement va permettre au site d’origine de s’orienter sur l’avenir, a expliqué Gustav Deiters. Le chef de l’entreprise a ajouté que l’entreprise va ainsi faire face à sa responsabilité en tant qu’employeur et contribuable. Gustav Deiters a poursuivi : « Et nous nous identifions à l’industrie et à la valeur ajoutée industrielle. » Ce sont là les piliers du bien-être en Allemagne. « Nous souhaitons améliorer davantage le site et offrir à beaucoup de jeunes des opportunités de formation et de formation continue. » Et en ce qui concerne la motivation pour ce « méga investissement » (comme il le qualifie), Gustav Deiters a précisé : « Il y va de notre avenir, des futures générations, pas seulement pour C&D, mais aussi dans toute la région, en Allemagne et en Europe. » Gustav Deiters a remercié les membres du personnel, les associés et tous les participants au projet pour leur engagement.

Le maire, Dr. Marc Schrameyer, a employé les termes de « plus grand respect » et « grande estime » pour complimenter cette décision de l’entreprise. Il s’agit également d’un engagement prononcé en faveur de la région. « Je suis fier et reconnaissant de l’existence d’une telle entreprise à Ibbenbüren. » Marc Schrameyer a aussi parlé d’un beau signal en cette période de changement structurel.

Anja Karliczek, ministre régionale de la formation et de la recherche, a parlé de la chance que représente le changement permanent. C&D, dont l’histoire a commencé il y a 160 ans, est pour cela un très bon exemple : « Courage et perspicacité sont deux maîtres mots dans l’histoire de 160 ans chez C&D. » L’entreprise est un « employeur top du secteur des PME », et cela mérite un très grand respect.

Avant de faire le tour de l’entreprise, Dr. Michael Christoph, fondé de pouvoir et chef de la production et de la technologie, a rapidement présenté la nouvelle installation MT. Dr. Michael Christoph a ainsi résumé la situation : « C’est l’esprit du temps qui nous fait aller de l’avant. Sans oublier la perspicacité entrepreneuriale et la fidélité de nos clients ». Il a également adressé ses remerciements à toutes les entreprises qui ont participé à l’édification de ce projet.

Tous se sont réjouis ensemble du point d’orgue de l’année anniversaire de Crespel & Deiters, la présentation officielle de la nouvelle installation d’entrepôt de farine et de séparation (à partir de la gauche) : Dr. Michael Christoph, fondé de pouvoir et chef de la production et de la technologie chez C&D, Anja Karliczek, ministre fédérale de la formation et de la recherche, Gustav Deiters, associé-gérant de C&D, ainsi que le maire Dr. Marc Schrameyer.

La nouvelle installation MT

L’entreprise C&D parle de la nouvelle installation MT en ces termes : « Crespel & Deiters optimise encore une fois clairement les étapes des processus de production dans l’ensemble des mesures développées. L’entrepôt à matières premières a été restructuré et sensiblement agrandi. Les nouveaux silos d’expédition servent à entreposer et à charger par exemple des colles spéciales, des protéines et de l’amidon de blé et sont rattachés à la production en place par des tuyauteries.

Le nouveau décanteur à trois phases sépare la farine sous l’effet de la force centrifuge de manière encore plus efficace en trois flux de produits différents. Un facteur d’accélération max. de 3 000 G exerce son action, ce qui veut dire que le tambour tourne 2 650 fois à la minute et 44 fois à la seconde. La décomposition précise et systématique de la farine de blé en différents niveaux de processus ainsi que le stockage intelligent et la logistique des matières premières font de la nouvelle installation MT un véritable miracle d’efficacité. La dissociation du site crée des réserves de place à l’entreprise ainsi que des nouveaux potentiels de production pour l’avenir. »

Chiffres relatifs à l’installation MT : Bâtiment : 189 fondations profondes jusqu’à septembre 2016, béton 7 497 m³, béton armé 1 612 t, poids en service : 38 000 t (soit presque quatre fois plus que la Tour Eiffel) ; équipement : 3 200 m² de pavés neufs côté sud, pose de 77,3 km de câbles, 730 robinetteries et instruments de mesure, 470 composants de l’installation tels que : appareils, pompes, échangeurs de chaleur, récipients, filtres, ventilateurs ou aérateurs, vis sans fin, fonds d’évacuation ; 212 tonnes de plateformes de production avec 820 m² de tôle larmée en acier inoxydable ; 4 350 mètres de tuyauteries ; 280 m de ponts tubulaires. (Source : Crespel & Deiters)

Mot à mot :

« Partez du principe que nous ne serons pas fatigués. »
Gustav Deiters a porté son regard du jalon de l’installation MT vers l’avenir

« Dr. Christoph, son œuvre. »
Gustav Deiters a donné la parole au fondé de pouvoir et chef de la production et de la technologie pour la présentation des détails techniques

« Une histoire d’entreprise exemplaire ».
Ministre Anja Karliczek

« Les entreprises innovantes ont besoin de beaucoup de collaborateurs ingénieux. »
Anja Karliczek

Texte: Claus Kossag, ivz
Photos: Crespel & Deiters GmbH & Co. KG/Dirk Egelkamp

Crespel & Deiters a 160 ans

Crespel & Deiters fête cette année le 160e anniversaire de sa fondation.

Depuis 1858, Crespel & Deiters travaille de manière cohérente et durable avec ce produit naturel universel qu’est le blé. Toutes nos activités sont basées sur la connaissance de ses innombrables possibilités d’utilisation.

Depuis cinq générations, notre entreprise familiale fait preuve de vision, d’habileté technique et de savoir-faire lors du développement de produits innovants à base de blé pour nos clients.

Aujourd’hui, Crespel & Deiters est devenu un groupe international d’entreprises dirigé par ses propriétaires.

Vous trouverez ici plus d’informations à propos de la longue et riche histoire de notre entreprise.

Tout savoir sur les ingrédients à base d’amidon

L’amidon est une matière première variée qui présente diverses fonctions et divers types d’utilisation.

Grâce à sa polyvalence, l’amidon est, par exemple, très utilisé par les producteurs d’aliments. Mais en raison de ses nombreuses possibilités d’utilisation, les consommateurs souhaitent mieux comprendre d’où proviennent les ingrédients à base d’amidon et pour quelle raison ces derniers sont utilisés dans les produits alimentaires.

Starch Europe, représentant les intérêts du producteur européen d’amidon, est conscient de ce défi et prend la responsabilité de mettre à disposition des informations réelles sur les ingrédients à base d’amidon afin de renforcer la confiance dans les aliments que nous consommons.

C’est la raison pour laquelle Starch Europe a créé une nouvelle plateforme de questions-réponses à l’adresse www.starchinfood.eu. Cette plateforme invite les personnes intéressées à en apprendre davantage sur les ingrédients à base d’amidon. Elle englobe l’amidon et les ingrédients à base d’amidon, tels que le sirop de glucose, le sirop de glucose-fructose et la maltodextrine dans les aliments.

Le groupe Crespel & Deiters est membre de Starch Europe et développe depuis plus de 150 ans de l’amidon à base de blé pour le secteur des produits alimentaires et non alimentaires.

Loryma Ingredients GmbH constitue, au sein du groupe Crespel & Deiters, l’interlocuteur pour l’industrie alimentaire mondiale.

Nous développons des concepts alimentaires modernes ainsi que des solutions partielles et sommes spécialistes des ingrédients fonctionnels affinés, avec un accent particulier sur les produits de l’amidon à base de blé.

Nous répondons volontiers à vos questions concernant vos utilisations spéciales en termes de technologie et d’aliments et concernant l’activité fonctionnelle de l’amidon natif ou modifié.

Veuillez cliquer sur notre formulaire de contact et nous envoyer un message.

Nous attendons vos questions avec impatience.

150 années d’histoire(s) : Dernières nouvelles de l’histoire de Crespel & Deiters

Quiconque est, comme Crespel & Deiters, depuis si longtemps sur le marché, a développé autant d’innovations et est ainsi indissociable de l’histoire d’Ibbenburen et de l’Allemagne, a beaucoup de choses à raconter. Depuis la fondation de l’entreprise en 1858 jusqu’aux sujets aujourd’hui d’actualité en passant par des mises au point de produits comme Weizenin ou Pudinga, Crespel & Deiters a ajouté beaucoup de chapitres intéressants à son livre d’histoire. Chacun de ces chapitres est dédié à des événements importants. Et il y va aussi toujours des hommes de Crespel & Deiters et de ce qui se passe dans le monde. Beaucoup d’événements se sont produits et tout est bon à raconter. Car les meilleures histoires sont celles de la vie au quotidien …  >>Vers les histoires de Crespel & Deiters

Première phase de l’importante expansion chez Crespel & Deiters

Chez Crespel & Deiters, la nouvelle construction a pris pas mal de hauteur en quelques jours seulement. Après la fondation sur radier et la réalisation du sous-sol de 15 mètres de hauteur dans le courant de l’automne 2016, les travaux concernant la première phase de construction de l’installation dite MT (entrepôt à farine/installation de séparation) se sont poursuivis dans la nuit du 22 mai 2017. Le bâtiment a grandi jour après jour par coffrage glissant pour atteindre une hauteur de 49 mètres. Neuf jours ont suffi pour l’édifier.

Un nouveau bâtiment combiné est en cours de construction à l’ouest du complexe qui existe déjà. Il se composera d’un entrepôt à matières premières, d’un pont de chargement et du cœur d’une fabrique à amidon de blé, une séparation triphasée à l’aide de décanteuses centrifuges.

Comme l’ont déclaré Dr. Michael Christoph, chef de la production et de la technique, ainsi que Norbert Gerdes, responsable technique chez C&D, à l’occasion d’une visite du chantier sur place, le nouveau bâtiment a progressé d’environ 15 centimètres par heure grâce au procédé du coffrage glissant. L’entreprise Börgel d’Ibbenbüren travaille sur le chantier 24 h sur 24. Pour le coffrage glissant, Börgel a fait appel à la société autrichienne Bitschnau spécialisée dans ce genre de travaux.

Dans cette première phase, la construction abrite entre autres huit unités de silos. Elles sont en béton, comme l’a expliqué Norbert Gerdes. Ce procédé est éprouvé et les silos ont une durée de vie bien supérieure à celle des silos en aluminium. Le défi à relever est toutefois celui de « lisser telle une coquille d’œuf » les parois intérieures des silos en cours de construction.

Les tâches pour la nouvelle construction sont particulièrement passionnantes, racontent Dr. Michael Christoph et Norbert Gerdes. L’équipe sur place est bien rodée, toutes les entreprises concernées sont particulièrement bien motivées malgré les sollicitations rencontrées et l’ambiance est bonne.

La nouvelle installation MT est unique au monde dans sa combinaison. Une mise au point unique qui réunit une expérience de longue date et les nouveaux acquis en matière de technologie.

Pour l’entreprise Börgel d’Ibbenbüren, la situation est aussi un peu exceptionnelle : « Un projet particulièrement intéressant et un défi technique », confie Matthias Guhe, le responsable de chantier de la société Börgel. Cela s’applique surtout au glissement continu et au bétonnage du niveau 15 mètres à 49 mètres de hauteur. Un chantier permanent 24 heures sur 24 est lié à beaucoup d’exigences spéciales. Reinhard Westkamp, chef d’équipe à la société Börgel, est heureux de faire partie de ce projet ambitieux. Au cours de la première phase des travaux, environ 1 200 mètres cubes de béton et 220 tonnes d’acier d’armatures seront mis en œuvre pour le coffrage glissant.

La grue et son équipe dans la cabine se trouvant à 65 mètres de hauteur jouent ici un rôle central. La cage d’escalier a également grandi jour après jour au fur et à mesure de l’avancement des travaux. Reinhard Westkamp a chiffré les marches au nombre de 205 lors de sa visite du chantier. Un escalier qu’il emprunte dans un sens et dans l’autre dix à quinze fois par jour. La deuxième phase des travaux de construction de l’installation MT commencera le 5 juillet. Il est prévu d’édifier douze silos de chargement. Au cours de cette deuxième phase, environ 1 200 mètres cubes de béton et 160 tonnes d’acier d’armatures seront à nouveau mis en œuvre pour le coffrage glissant.

Texte: ivz-aktuell/Claus Kossag

Images: Crespel & Deiters et Dirk Egelkamp

Coup de bêche chez Crespel & Deiters

Avec un coup de bêche symbolique, Crespel & Deiters a posé le 18 octobre 2016 les jalons de l’avenir. À l’ouest du complexe existant se trouve désormais un nouveau bâtiment composé d’un entrepôt de matières premières, d’un pont de chargement et de la pièce maîtresse d’une usine d’amidon de blé, une séparation trois phases au moyen d’une centrifugeuse décanteuse. Le bâtiment est, avec une hauteur de 49,5 mètres, le bâtiment le plus haut de l’entreprise. C&D a investi un montant moyen en millions à deux chiffres.

spatenstich

« Il s’agit d’un développement stratégique de l’entreprise et du lieu d’implantation », affirme Gustav Deiters, associé-gérant de Crespel & Deiters.

Dans son discours de bienvenue, Antje Marten, porte-parole des associés de Crespel & Deiters, a parlé d’un « jour très particulier ». Cela était valable à la fois pour les associés, pour les employés et pour la ville d’Ibbenbüren.

L’associé-gérant Gustav Deiters a fait référence à l’investissement le plus élevé des 158 ans d’histoire de l’entreprise. Il a remercié les services administratifs de la ville pour leur soutien dans la planification et bien entendu à l’équipe dirigeante de C&D pour l’accomplissement de ses tâches.

Dr. Michael Christoph, fondé de pouvoir et responsable de la production et de la technique chez C&D, a présenté le nouveau projet, la nouvelle installation MT (dépôt de farine/installation de séparation). La nouvelle technique est, selon lui, nettement plus efficace et l’installation dans la combinaison prévue est unique au monde. Les opérations de livraison pour les poids-lourds devraient également être nettement améliorées. Une nouvelle route relie directement la nouvelle construction sur le « pré vert » au carrefour giratoire de la rue Gustav Deiters. Gustav Deiters a nommé la nouvelle installation MT « modèle unique », alliant une longue expérience et les possibilités techniques les plus modernes.

pfahlgruendungen

L’installation MT est unique au monde dans cette combinaison

Thomas Hafer, fondé de pouvoir et chargé de projet de la société d’ingénieurs igk Krabbe établie à Osnabrück, a également insisté sur le fait qu’une telle nouvelle construction nécessitait une planification minutieuse. Et : « Le bâtiment est tout simplement lourd, très lourd ». Pour les fondations, 192 fondations profondes reliées à l’aide d’une structure de poutres de béton armé ont été nécessaires. Concernant le poids du nouveau bâtiment, Thomas Hafer parle d’une production de 38 000 tonnes. Pour comparaison : La tour Eiffel pèse 10 100 tonnes. Thomas Hafer déclare : « Cela a représenté une mission passionnante rien qu’au niveau de la statique »

Le bâtiment est réalisé par l’entreprise Börgel établie à Ibbenbüren. Sa mise en service est prévue pour la fin de l’année 2017 / le début de l’année 2018. Le coup de bêche a également été réalisé en présence du maire d’Ibbenbüren, le Dr. Marc Schrameyer. Celui-ci s’est réjoui de « l’engagement clair de l’entreprise envers la ville d’Ibbenbüren ».

mc-mit-buergermeister

Dr. Michael Christoph, fondé de pouvoir et responsable de la production et de la technique chez C&D, en converqation avec le maire d’Ibbenbüren le Dr. Marc Schrameyer

Texte/image : ivz-aktuell/Claus Kossag

Premier prix de l’Innovation Énergétique de la Rhénanie-du-Nord – Westphalie (EIP.NRW) – Le premier prix des entreprises innovantes est décerné à Crespel & Deiters

Le 29 juin 2016 à Dortmund, l’entreprise Crespel & Deiters GmbH & Co. KG a été récompensée des mains du parrain de la distinction, le ministre de l’environnement Johannes Remmel, du premier prix de l’innovation énergétique de la Rhénanie-du-Nord – Westphalie (EIP.NRW). Avec son nouveau prix, l’EnergieAgentur.NRW (Agence pour l’énergie) souhaite récompenser les entreprises présentant des projets innovants à succès dans le domaine des systèmes de gestion de l’énergie.

« La candidature de Crespel & Deiters a montré qu’une gestion de l’énergie apporte des succès pour la protection de l’environnement et présente un intérêt économique. L’instrument a été en outre mis en place dans l’ensemble de l’entreprise. 200 employés sont formés annuellement au thème de l’énergie » a félicité Johannes Remmel, Ministre de la protection de l’environnement, de l’environnement, de l’agriculture, de la protection de la nature et du consommateur du land de la Rhénanie-du-Nord – Westphalie.

erster-energieinnovationspreisnrw-verliehen_web-1024x683

De gauche à droite : M. Schreiber, Directeur général d’IHK à Dortmund, M. Hense, M. Dr. Christoph, M. le ministre de l’environnement Remmel, M. Schneider, Agence de l’efficacité énergétique de Duisbourg

Crespel & Deiters n’a pas attendu la certification d’après la norme ISO 50001 pour accorder beaucoup d’importance au thème de la gestion énergétique. L’obtention d’amidon est un processus intense en énergie, c’est pourquoi nos missions entrepreneuriales comprennent une gestion énergétique systématique depuis de nombreuses années. La soumission de concept de Crespel & Deiters a ainsi pu convaincre grâce au fait que l’ensemble de l’observation et de l’évaluation de l’utilisation d’énergie mènent à une optimisation des ressources à long terme. Le recensement des consommateurs concernés dans le processus de fabrication a permis de rendre visibles des potentiels d’économie. Des économies d’énergie ont par exemple pu être chiffrées avec précision et documentées grâce à la rénovation des deux chaudières. Mais la première pierre, il y a plus de 20 ans, de la couverture des besoins en énergie et en chaleur de la production au moyen d’une installation de cogénération, a obtenu une reconnaissance majeure.

La chaleur perdue étant directement utilisée en tant que chaleur de processus, l’installation de cogénération fonctionnant au gaz naturel travaille avec un degré d’efficacité de 90 pourcent. (Pour comparaison, le degré d’efficacité de la production d’électricité centrale classique est seulement de 30 à 40 pourcent.)

Les données de la technologie des processus sont comparées aux données de l’énergie via une vaste base de données afin que l’efficacité énergétique du processus de production puisse être évaluée à tout moment. Le premier prix est doté d’une récompense de 12 500 euros. Nous utilisons cette somme pour des causes caritatives.

Vous trouverez des informations supplémentaires à l’adresse http://www.energieagentur.nrw/energieeffizienz/eipnrw